Service de sécurité incendie

À travers sa mission et des valeurs bien établies, le Service de sécurité incendie de Terrebonne (SSIT) met au centre de ses préoccupations la sécurité des citoyens. Besoin d'assistance? Contactez-nous au 450 471-8265, poste 1543. En cas d'urgence, composez le 9-1-1.

La mission du Service de sécurité incendie de Terrebonne consiste à :

  • prévenir, avec les citoyens, les risques d’incendie et autres sinistres;
  • éduquer et sensibiliser les citoyens aux enjeux relatifs à la sécurité incendie et à la sécurité civile;
  • intervenir rapidement lors d’incendies, de sauvetage ou de tout autre sinistre;
  • développer une culture de résilience citoyenne;
  • contribuer à la sécurité des personnes et de leurs biens.

Votre service de sécurité incendie compte 119 pompiers temps plein et temps partiel et une équipe de trois préventionnistes, répartis dans cinq casernes sur le territoire de Terrebonne. Service proche de sa population, ils organisent une centaine d’activités de prévention chaque année en plus de leur traditionnelle Journée familiale des pompiers qui attire en moyenne plus de 3 000 visiteurs.

Consultez le plan d'affaires du SSIT >>

Nos installations

Caserne 1

4900, côte de Terrebonne
Terrebonne (Québec) J6W 6J4

Horaire

24 heures par jour, 7 jours par semaine

Centre administratif

Caserne 2 - Antonio-Daunais
3800, rue Pascal-Gagnon
Terrebonne (Québec) J6X 4J2

Horaire du centre

Lundi au jeudi : 8 h 15 à midi et 13 h à 16 h 30
Vendredi : 8 h 30 à midi

Horaire de la caserne

24 heures par jour, 7 jours par semaine

Caserne 3 - Roland-Dupré

3355, chemin Saint-Charles
Terrebonne (Québec) J6V 1A2

Horaire

24 heures par jour, 7 jours par semaine

Caserne 4 - Herman-Mathieu

6741, boulevard Laurier
Terrebonne (Québec) J7M 1H1

Horaire

24 heures par jour, 7 jours par semaine

Caserne 5 (temporaire)

1105, rue Armand-Bombardier
Terrebonne (Québec) J6Y 1R8

Horaire

24 heures par jour, 7 jours par semaine

RÈGLEMENTS ET CONSEILS DE SÉCURITÉ INCENDIE

Afin d’assurer votre sécurité et celle de votre entourage, le Service de sécurité incendie de la Ville de Terrebonne vous invite à consulter ces quelques conseils de prévention. Ils pourraient vous sauver la vie.

Les rappels et avis de sécurité en vigueur sur les différents produits de consommation au Canada se trouvent, quant à eux, sur le site Web de Santé Canada.

  • Alarmes non fondées

    Réglementation

    Consultez la réglementation concernant les alarmes non fondées.

    Qu’est-ce qu’une alarme non-fondée?

    C’est un signal indiquant le déclenchement d’un système d’alarme incendie relié à un centre de télésurveillance qui a causé le déplacement inutile de pompiers, c’est donc une fausse alarme.

    Conséquences dangereuses

    • Plus de 3 alarmes non fondées en 1 an diminuent le sentiment d’urgence que devrait provoquer le signal d’alarme;
    • Diminution de la vigilance des occupants et des pompiers après quelques alarmes non-fondées à un même endroit.
    • Perte de confiance des occupants en leur système d’alarme, ce qui les fait hésiter à le relier à un centre de télésurveillance.
    • De réelles interventions d’urgence peuvent être retardées ou même compromises;

    Causes fréquentes

    • Travaux de rénovation
    • Vapeur de douche
    • Fumée de cuisson

    Comment les éviter?

    • Assurez-vous de bien connaître votre système d’alarme.
    • Faites installer ou positionnez les avertisseurs de fumée loin des sources de fumée ou de vapeur d’eau : cuisine, pièce avec foyer, salle de bain ou atelier.
    • Avisez votre centrale d’alarme qu’il y a des travaux en cours et indiquez la durée prévue;
    • Protéger les avertisseurs de fumée avec un sac de plastique, ou les repositionner, et ce, pour la durée des travaux;
    • Demandez à votre centrale d’alarme de programmer un délai de 90 secondes. Vous aurez plus de temps pour composer votre code d’accès et annuler l’alarme.
    • Optez pour un avertisseur de fumée photoélectrique, moins sensibles à la fumée légère et à la vapeur.

     

  • Avertisseur de fumée

    L’avertisseur de fumée reste le moyen le plus efficace et le moins dispendieux pour sauver des vies en cas d’incendie, particulièrement s’il se déclare la nuit, à notre insu. Il faut régulièrement vérifier son fonctionnement et remplacer sa pile. Les moments les plus propices pour le remplacement de la pile sont au printemps et à l’automne, lors du changement d’heure.

    Voici des réponses aux questions les plus fréquemment posées sur l’avertisseur de fumée.

    Est-il obligatoire de posséder un avertisseur de fumée ?

    Le Règlement incendie oblige d’avoir un avertisseur de fumée sur chaque étage de la maison,
    ceux-ci doivent être fonctionnels. Il s’agit d’un élément essentiel à votre sécurité et celle de votre
    famille.

    Quel modèle acheter?

    Les avertisseurs de fumée doivent, lorsque requis par la norme en vigueur lors de la construction
    (bâtiment construit après 1985) ou de la transformation du bâtiment :

    • être connectés en permanence à un circuit électrique et il ne doit y avoir aucun dispositif de
      sectionnement entre le dispositif de protection contre les surintensités et l’avertisseur de fumée
    • être reliés électriquement et reliés entre eux, de manière qu’ils se déclenchent tous
      automatiquement dès qu’un avertisseur est déclenché dans le logement.

    Il y a aussi des avertisseurs de fumée munis d’une pile au lithium, qui peut durer jusqu’à dix ans.
    Ces avertisseurs peuvent s’avérer une solution intéressante pour les personnes qui ont tendance
    à négliger le remplacement des piles.

    Il existe deux types d’avertisseurs de fumée :

    • Les avertisseurs à ionisation (ioniques), qui sont mieux adaptés pour les pièces contenant des
      substances ou des matériaux fortement combustibles comme des graisses de cuisson, des liquides
      inflammables, des solutions nettoyantes, etc. Ces appareils réagissent rapidement aux incendies de grande intensité;
    • Les avertisseurs à cellule photoélectrique (optiques), qui réagissent aux incendies pouvant être
      causés par une cigarette qui brûle sur une surface de textile comme un divan. L’avantage de ces
      appareils : ils sont moins sujets aux alarmes intempestives pouvant survenir près de la cuisine ou de
      la salle de bain.

    Pour une protection optimale, vous pouvez aussi vous procurer un avertisseur de fumée qui combine les deux types de fonctionnements.

    Avant de faire l’achat de votre avertisseur, vérifiez s’il est certifié par les laboratoires des assureurs
    du Canada (ULC), un organisme de normalisation reconnu. On trouve aussi souvent le logo CSA qui indique que certaines pièces de l’avertisseur ont été fabriquées selon les normes de CSA International. Les avertisseurs de fumée doivent être conformes à la norme CAN/ULC-S531.

    Vous pouvez vous procurer un avertisseur de fumée dans les magasins à grande surface ou dans les quincailleries, pour une somme d’environ 10 $, variant selon vos besoins.

    Qui est responsable de l’entretien de l’avertisseur de fumée ?

    L’occupant d’un logement est responsable de l’entretien et du maintien en bon état de fonctionnement de l’avertisseur de fumée, notamment en remplaçant les piles lorsque nécessaire.

    Quel type de pile puis-je utiliser ?

    À cet effet, il est recommandé de suivre les indications du fabricant. Rappelons qu’il ne faut pas installer de pile rechargeable dans un avertisseur de fumée. Soyez aussi attentifs aux signaux sonores que votre appareil peut émettre puisqu’ils résultent possiblement d’un dysfonctionnement de l’avertisseur, d’une pile épuisée ou d’une détection de fumée.

    Combien doit-on retrouver d’avertisseurs dans un logement ?

    Il faut en installer un à tous les étages incluant le sous-sol, et il est recommandé d’en munir
    les chambres où l’on dort la porte fermée.

    Où faut-il l’installer ?

    Dans le corridor, près des chambres à coucher, à un endroit où la fumée circulerait librement en cas d’incendie. Il peut être fixé au plafond, à une distance d’au moins 10 cm des murs ou au haut du mur, à une distance de 10 à 30 cm du plafond.

    Comment vérifier son fonctionnement?

    Pour savoir si un avertisseur de fumée fonctionne bien, il suffit d’appuyer quelques secondes sur
    le bouton d’essai afin d’entendre le signal sonore. Ceci doit être fait une fois par mois.

    Quelle est sa durée de vie?

    En général, l’avertisseur de fumée a une durée de vie de dix ans. Toutefois, il faut toujours s’en
    remettre aux indications émises par le fabricant; la date de fabrication apparaît à l’intérieur près
    de la pile et la date de péremption apparaît sur le boîtier.

  • Avertisseur de monoxyde de carbone

    Une intoxication au monoxyde de carbone peut être mortelle, c’est pourquoi il est primordial de prendre connaissance des risques inhérents et d’entreprendre les mesures préventives appropriées.

    Le monoxyde de carbone est le résultat de la combustion incomplète d’un combustible fossile, qui produit un gaz inodore, incolore, insipide, non irritant et toxique. Ce dernier peut être mortel,
    même à faible concentration dans l’air ambiant.

    L’installation d’un avertisseur de monoxyde de carbone est obligatoire dans un logement ou une
    habitation s’il contient :

    • Soit un appareil à combustion;
    • Soit ayant un garage adjacent au logement ou à une habitation.

    Les avertisseurs de monoxyde de carbone doivent être :

    • Conforme à la norme CAN/CSA-6.19;
    • Munis d’une alarme intégrée;
    • Installés selon les recommandations du manufacturier.

    Conseils :

    • Procurez-vous un avertisseur de monoxyde de carbone homologué.
    • Testez votre avertisseur de monoxyde de carbone une fois par mois à l’aide du bouton d’essai.
    • Installez votre avertisseur dans la maison et non dans le garage.
    • Si votre avertisseur se déclenche, communiquez immédiatement avec le 9-1-1 et mentionnez
      qu’il s’agit d’une alarme pour le monoxyde de carbone.
  • Borne d'incendie

    Saviez-vous que selon le Règlement sur le Service de sécurité incendie de Terrebonne (Reg. 737), les bornes d’incendie doivent en tout temps être dégagées pour les pompiers et leurs équipements?

    En effet, les bornes doivent être libérées de tout obstacle sur une distance de 1 mètre.

    Afin d’assurer la sécurité des citoyens et faciliter l’intervention des pompiers, les équipes du Service de sécurité incendie de Terrebonne doivent pouvoir accéder aux bornes d’incendie sans difficulté. Les haies, les arbustes, les arbres, les clôtures, les abris pour voitures et autres, sont des obstacles au travail des pompiers et ne sont pas autorisés dans un rayon de 1 mètre de la borne.

    Les propriétaires et les entrepreneurs doivent appliquer cette règle lors du déneigement ; la neige ne devant pas être accumulée à cet endroit.

    Des avis de non-conformité peuvent être émis au propriétaire du terrain demandant de faire
    les correctifs nécessaires.

  • Bougies et lampes à l'huile

    L’utilisation de bougies et de lampes à l’huile est de plus en plus répandue. Il n’en demeure pas moins qu’il faut manipuler ces objets avec précaution.

    ATTENTION!
    • Ne transportez pas de bougies ou de lampes à l’huile allumées.
    • Ne retirez pas les globes de protection des lampes à l’huile.

    SOYEZ VIGILANTS!
    • Gardez les lampes à l’huile loin des matériaux combustibles et gardez-les hors de portée des enfants.
    • Déposez-les sur une surface stable.
    • Utilisez toujours le combustible approprié à la lampe.
    • Montez solidement les bougies sur des supports incombustibles.
    • Placez les bougies de façon à ce que la flamme n’entre pas en contact avec des matériaux combustibles.

  • Brûleurs à fondue

    Lorsque vous faites l’utilisation d’un plat à fondue utilisant un brûleur à combustible liquide ou un réchaud avec brûleur à combustible en gel, redoublez de prudence.

    Conseils :
    • Déposez le brûleur sur une surface incombustible.
    • Utilisez le couvercle approprié pour éteindre le brûleur.
    • Assurez-vous que le brûleur est refroidi avant de le remplir.
    • Procurez-vous un deuxième brûleur par mesure préventive plutôt que de faire du transvasement.

    Idéalement, utilisez un plat à fondue électrique

  • Chauffage

    Afin d’utiliser votre chauffage en toute sécurité, qu’il s’agisse d’un chauffage central ou d’appoint, nous vous recommandons de prendre certaines précautions.

    Chauffage central

    our utiliser votre chauffage central en toute sécurité, nous vous recommandons de prendre les précautions suivantes.

    Conseils :
    • Gardez un espace dégagé d’un mètre autour des fournaises.
    • Assurez-vous d’effectuer un entretien annuel de l’appareil et des conduits.
    • Communiquez avec le 9-1-1 pour rapporter une fuite de gaz dans le cas des appareils de chauffage au gaz.

    Chauffage d'appoint

    Le chauffage d’appoint, qui est produit par une chaufferette branchée à une prise électrique, doit être utilisé avec soin.

    Conseils :
    • Ne laissez pas fonctionner un appareil de chauffage d’appoint sans surveillance.
    • Gardez un espace dégagé d’un mètre autour des appareils.
    • N’utilisez pas ces appareils comme source de chauffage permanente.
    • N’utilisez pas de cordon prolongateur.
    • Utilisez toujours un appareil homologué ULC ou CSA et homologué à cette fin.

    Combustible solide

    • Avisez votre assureur.
    • Installez l’appareil et la cheminée selon les recommandations du fabricant et le Code de
    construction du Québec.
    • Déposez les cendres dans un contenant métallique à fond surélevé, muni d’un couvercle métallique et rangez-le à l’extérieur, éloigné des matériaux combustibles. Les cendres peuvent
    dégager de la chaleur jusqu’à 72 heures après la dernière utilisation.
    • Un ramonage s’impose aux cinq cordes de bois brûlées ou minimalement une fois par année.
    • Installez un avertisseur de fumée et un avertisseur de monoxyde de carbone dans la maison.
    • Ne brûlez pas de résineux et assurez-vous que votre bois est bien sec et exempt de produit
    chimique et toxique.

  • Cuisson au BBQ

    Conçu pour une utilisation à l'extérieur uniquement, le BBQ est un appareil de cuisson qui utilise comme source combustible le bois, le charbon, le gaz naturel ou le propane. Nous vous recommandons de demeurer prudents lorsque vous en faites l’usage.

    Conseils:

    • Installez votre BBQ à au moins 60 cm des portes et des fenêtres. Il ne doit jamais obstruer une
    sortie.
    • Placez votre BBQ au charbon de bois sur une surface incombustible et à plus d’un mètre de
    tous les matériaux combustibles.
    • Utilisez toujours votre BBQ à l’extérieur, peu importe le type.
    • Allumez toujours votre BBQ avec le couvercle ouvert.
    • Éteignez votre BBQ en fermant le robinet de la bouteille en premier afin de purger les conduites
    de gaz.
    • Vérifiez avec une solution d’eau savonneuse si l’installation ne fuit pas au moins une fois au
    début de la saison ou selon l’utilisation.
    • Entreposez vos bouteilles de propane à l’extérieur. Attention! Ne jamais entreposer celles-ci
    dans le garage ou dans la remise.

  • Cuisson

    Au Québec, près de 20 % des incendies qui se produisent dans les résidences prennent naissance dans la cuisine. Soyez vigilants pour votre propre sécurité et celle de vos proches en adoptant des comportements sécuritaires lorsque vous cuisinez.

    Conseils :
    • D’abord, ne faites jamais cuire d’aliments sans surveillance.
    • Ne rangez jamais d’objets dans le four ou sur la surface de cuisson.
    • Éloignez les enfants de la cuisinière.
    • Ayez toujours un couvercle à portée de main. Si ce n’est pas celui du récipient, assurez-vous qu’il peut le couvrir en totalité.
    • Orientez les poignées des chaudrons utilisés vers l’intérieur de la cuisinière afin que les enfants ne puissent les atteindre.
    • Pendant la préparation des repas, portez des vêtements ayant des manches étroites. Les manches amples peuvent toucher l’élément de la cuisinière et s’enflammer rapidement.
    • Utilisez l’élément dont le diamètre est similaire à celui du récipient de cuisson.
    • Si vous devez faire de la friture, utilisez une friteuse homologuée CSA munie d’un thermostat. Il est aussi recommandé de suivre les règles de sécurité mentionnées dans le manuel du fabricant.

    Que faire en cas de feu de cuisson?

    • En cas de feu dans un récipient, n’y lancez pas de produit, surtout pas d’eau dans de l’huile.
    • Pour éteindre un feu dans un poêlon ou une casserole, il faut placer le couvercle approprié sur
    le contenant et fermer l’élément de la cuisinière.
    • Un poêlon ou une casserole en flamme ne devrait jamais être déplacé.
    • Même si vous pensez avoir éteint le feu de cuisson, ne prenez pas de risques, composez le 9-1-1.

  • Électricité

    Les installations électriques temporaires ou permanentes représentent des risques d’incendie importants.

    Conseils:
    • Évitez d’utiliser un bloc mural à prises multiples sur le même circuit.
    • N’enlevez pas la mise à la terre d’une fiche d’alimentation.
    • N’utilisez pas de clous ou d’objets métalliques pour suspendre les rallonges et n’y faites pas
    de noeuds.
    • Ne dissimulez pas de rallonges sous les tapis.
    • N’utilisez pas les rallonges de façon permanente.
    • Ne raccordez jamais plusieurs rallonges bout à bout.
    • Assurez vous d’utiliser une rallonge de calibre approprié à l’appareil utilisé.
    • Pour toutes réparations ou installations, faites appel à un électricien qualifié.
    • Respectez l’ampérage des circuits électriques.
    • Remplacez les rallonges endommagées.

  • Entreposage général

    L’entreposage général fait référence à tout rangement dans une habitation. Veillez à respecter ces conseils pour optimiser la sécurité des occupants.

    Conseils :
    • N’entreposez pas d’objets qui pourraient obstruer les balcons, les sorties de secours, les cages
    d’escalier ou les corridors.
    • N’entreposez pas de matériaux dans les salles électriques et locaux techniques, sur les toits,
    dans les garages ou dans les salles de lavage.
    • Évitez d’accumuler des journaux.
    • Conservez le moins possible de liquides inflammables chez vous et tenez ces produits hors de
    portée des enfants.
    • Ne faites pas de réparation automobile dans le garage.

  • Évacuation

    Établissez avec votre famille un plan d’évacuation comprenant deux sorties de secours pour chaque pièce et un point de rassemblement à l’extérieur. Mettez le plan en pratique avec tous les membres de votre famille.

    Personne nécessitant une aide particulière en cas d’évacuation d’urgence

    Si un membre de votre famille nécessite une aide particulière en cas d’évacuation d’urgence, remplissez et acheminez le formulaire d'enregistrement des personnes nécessitant une aide particulière.

    Conseils :
    • Touchez d’abord la porte du revers de la main pour vérifier si elle est chaude avant de l’ouvrir.
    • Marchez à quatre pattes sous la fumée.
    • Évacuez la résidence immédiatement par une sortie de secours.
    • N’utilisez pas les ascenseurs.
    • Procédez au décompte des occupants de votre logement une fois arrivé au point de rassemblement.
    • Communiquez avec le 9-1-1 une fois à l’extérieur.
    • Ne retournez jamais à l’intérieur du bâtiment.

    Qu’est-ce qu’un plan d’évacuation?

    Celui-ci représente le plan d’une résidence. On y indique toutes les sorties possibles pour une
    évacuation rapide en cas d’incendie. Au plan d’évacuation s’ajoute de l’information relative au point de rassemblement extérieur.

    À quoi sert un plan d’évacuation?

    Avoir un plan d’évacuation et en faire l’exercice deux fois par année augmente les chances de sortir sain et sauf d’un logement en cas d’incendie. On prévient ainsi la panique et, par conséquent, les gestes imprudents puisque chacun sait quoi faire et par où sortir. En prévoyant un point de rassemblement, il est plus facile, une fois à l’extérieur, de retrouver tous les occupants après l’évacuation et d’en faire le décompte.

    Comment doit-on se déplacer dans la maison lorsqu’il y a beaucoup de fumée?

    Lors d’un incendie, les produits de combustion contenus dans la fumée se dirigent vers le plafond alors que d’autres gaz nocifs se déposent au sol. Par conséquent, la meilleure façon de se déplacer est de marcher à quatre pattes le long des murs, la tête relevée. Fermez toujours les portes derrière vous pour éviter que la fumée se propage et pour retarder la progression des flammes.

    Que doit-on faire s’il est impossible de quitter une pièce lors d’un incendie?

    Si vous êtes enfermés dans une pièce, vérifiez d’abord du revers de la main si la porte est chaude. Si oui, ne l’ouvrez pas. Bouchez le bas de la porte avec un drap, une serviette ou un vêtement pour empêcher la fumée d’entrer.

    Si vous avez un téléphone, composez immédiatement le 9-1-1. Sinon, faites des signes à la fenêtre en l’entrouvrant et en agitant un drap, une serviette ou un vêtement. Attendez que les pompiers viennent vous chercher.

  • Évacuation des écoles

    les héros de l'évacuation

    Le Service de sécurité incendie de Terrebonne s’unit à 13 autres municipalités québécoises, en collaboration avec le ministère de la Sécurité publique, pour la diffusion de capsules vidéo créées sur le thème de la prévention des incendies. S’adressant à tous les âges et à divers domaines, ces capsules ont pour but de rejoindre directement la population dans le contexte pandémique actuel, afin de faciliter la prévention des incendies partout en province.

    La première capsule initiée par les services incendie de Blainville et de Longueuil, s'intitule « Héros de l’évacuation » et s’adresse aux écoles primaires. Elle met l’accent sur l’évacuation sécuritaire des écoles et fournit plusieurs outils pour sensibiliser les élèves et leurs parents, le personnel enseignant ainsi que les directions aux évacuations.

    Le Service de sécurité incendie de Terrebonne est fier de contribuer à ce projet porteur!

  • Extincteur portatif

    Utilisez l’extincteur portatif seulement si l’évacuation des lieux est terminée, si vous avez appelé le 9-1-1 et si la situation ne présente aucun danger pour vous. Évitez d’utiliser l’appareil si la pièce est remplie de fumée.

    Un extincteur portatif sert à :
    • Contrôler un début d’incendie.
    • Diminuer les dommages matériels reliés à un début d’incendie.

    Choisir le bon type d'extincteur portatif
    Pour une utilisation résidentielle, achetez un extincteur portatif portant le sceau d’homologation
    d’un organisme reconnu comme les Laboratoires des assureurs du Canada (ULC). Choisissez un extincteur à poudre de type « A, B, C ». Ce type d’appareil peut éteindre des classes de feu.

    • Où l'installer?
      À un endroit accessible, mais hors de la portée des enfants.
    • L’appareil doit être installé sur un support prévu à cette fin, entre 10 cm (4 pouces) et 1,5
      mètre (5 pieds) du sol.
    • L’extincteur doit être placé de façon à ce que les directives de fonctionnement de l’appareil soient bien visibles.
    • Ne pas retirer l’étiquette indiquant la date de la dernière inspection ou du dernier entretien.
    • Placer l’extincteur portatif bien en vue, près d’une sortie, loin des sources potentielles
      d’incendie comme la cuisinière et les appareils de chauffage.

    Entretien
    Il existe certaines conditions d’entretien et d’entreposage à suivre afin de s’assurer du bon fonctionnement des extincteurs portatifs. Les consignes d’entretien pouvant varier selon les fabricants et les types d’extincteurs portatifs, nous vous recommandons de vous référer au manuel de l’utilisateur fourni par le fabricant.

    • L’extincteur portatif doit être toujours accessible, visible et proche d’une issue de secours.
    • L’aiguille du manomètre doit indiquer une bonne pression et être située dans la plage verte.
    • Seules les composantes du manufacturier doivent se retrouver sur l’appareil (le scellé et la
      goupille).
    • Une vérification visuelle de l’extincteur portatif est recommandée tous les mois (rouille,
      signes de dégradation, corrosion, etc.).
    • L’extincteur doit être renversé et secoué tête en bas pour maintenir la poudre en suspension
      chaque mois.
    • Un extincteur portatif rechargeable doit être rechargé après chaque utilisation par un
      détaillant spécialisé, et ce, même si celle-ci est partielle.
    • Un extincteur portatif à usage unique peut être conservé pendant six ans. Il faut donc s’en
      procurer un nouveau après cette période.

    Utilisation

    • S’assurer que les lieux ont été évacués et qu’il est sécuritaire pour vous d’utiliser l’extincteur portatif.
    • Avant d’utiliser l’extincteur portatif, assurez-vous d’appeler le 9-1-1.
    • Placez-vous à une distance d’environ 3 mètres (10 pieds) du début d’incendie.
    • Assurez-vous qu’une sortie de secours est disponible derrière vous.
    • Assurez-vous que l’extincteur portatif est rempli et retirez la goupille de l’extincteur.
    • Dirigez l’agent extincteur vers la base des flammes.
    • Appuyez fermement sur la poignée du haut.
    • Dans un mouvement de gauche à droite, balayez la base des flammes.
    • Quittez la maison, fermez la porte derrière vous et attendez l’arrivée des pompiers. Il ne faut jamais retourner à l’intérieur.
  • Feux en plein air

    Sauf dans le cas de foyers, de grils et de barbecues installés conformément aux exigences de la réglementation municipale, il est interdit d’allumer et d’entretenir un feu en plein air.

    • Un seul de ces appareils de chaque type faisant partie de la liste ci-dessus est autorisé par terrain :

    • Foyer ;
    • Appareil de cuisson fixe ;
    • Four.

    • Les foyers, fours et appareils de cuisson fixes, sont autorisés dans le cas exclusif des habitations
    de trois logements et moins.

    • Le foyer doit respecter les dispositions suivantes :

    • Être situé à une distance minimale de 3 mètres d’un bâtiment principal ;
    • Être situé à une distance minimale de 3 mètres de toute construction ou équipement accessoire ;
    • Être situé à une distance de 3 mètres de toute ligne de terrain ;
    • Le foyer doit respecter une hauteur maximale de 1.8 mètre incluant la cheminée ;
    • Le foyer ainsi que la cheminée doivent être pourvus d’une grille pare-étincelles.

    • Il est interdit de brûler à l’air libre des matières résiduelles même pour les récupérer en partie ;
    • Brûler uniquement du bois sec et exempt de produit chimique ;

    • Il est interdit d’entretenir un feu dans un foyer, dans un gril ou dans un barbecue avec des résidus ou des déchets de constructions ;

    • Portez une attention particulière aux branches, aux arbres, fils électriques ou tout autre obstacle
    aérien environnant.

    foeyer-exterieur.JPG (34 KB)

  • Foyer à l'éthanol

    Suite à la croissance en popularité des foyers à éthanol, le Service de sécurité incendie de Terrebonne informe les citoyens des risques reliés à l’utilisation de tels appareils. Également appelé bioéthanol ou alcool éthylique, l’éthanol est un combustible hautement inflammable. Voici quelques éléments à considérer au sujet des foyers à l’éthanol.

    Certification
    Assurez-vous que le foyer à éthanol est certifié par un organisme accrédité par le Conseil canadien des normes (institution relevant du Parlement du Canada par l'intermédiaire du ministre de l'Industrie). La norme de référence est : ULC/ORD-C627.1-2008 « Unvented ethyl alcohol fuel burning decorative appliances ». Notez que peu de modèles portent l’étiquette attestant cette homologation.

    Usage
    Le foyer à éthanol est un produit décoratif préfabriqué. Il ne peut être utilisé comme appareil de
    chauffage ou de cuisson. Les foyers certifiés offrent un rendement limité de 10 000 BTU/heure au
    maximum et sont conçus pour une installation fixe, non amovible.

    Installation
    Un appareil de ce genre ne doit jamais être installé dans une salle de bain ou dans une chambre à coucher. Le foyer à éthanol doit être utilisé dans une pièce normalement ventilée. Il faut toujours vérifier les directives du fabricant pour connaître la grandeur minimale des pièces pouvant recevoir un tel appareil.

    Combustible
    Seul le combustible recommandé par le fabricant doit être utilisé. Aucun autre alcool, liquide à fondue ou liquide inflammable ne doit être employé.

    Limiter le stockage de liquides inflammables, incluant l’éthanol et les autres produits domestiques, à un maximum de 10 litres dans un logement.

    Conseils de sécurité :

    • Pour allumer le foyer, utilisez un briquet pour barbecue ou une longue allumette et suivez les
      directives du fabricant.
    • Ne les utiliser jamais sur une table basse, le risque de les faire tomber est trop élevé.
    • Assurez-vous que la flamme ne puisse, en aucun temps, entrer en contact avec des matériaux
      combustibles tels des rideaux.
    • Installez un avertisseur de monoxyde de carbone à l’étage où est situé le foyer et un extincteur portatif polyvalent de type ABC à proximité. Assurez-vous que votre avertisseur de fumée est fonctionnel en tout temps.
    • La combustion de l’éthanol consomme l’oxygène de l’air ambiant, assurez-vous de toujours avoir un apport d’air frais suffisant.
    • Évitez les courants d’air pouvant affecter la stabilité de la flamme. Le foyer à éthanol ne doit pas être utilisé avec un ventilateur ou une soufflerie.
    • Rappelez-vous qu’un foyer à éthanol ne doit jamais être laissé sans surveillance lorsqu’il est en
      fonction.
    • Si vous devez repositionner un foyer à éthanol, assurez-vous qu’il soit vide de tout combustible. De plus, il faut toujours installer l’appareil hors de la portée des enfants et des animaux.
    • Ne fumez jamais à proximité du foyer, et ce, particulièrement au moment du remplissage ou en
      manipulant le combustible.
    • Informez votre compagnie d’assurance de votre intention d’utiliser un foyer à éthanol.

    Conseils pour le remplissage et l’entreposage d’éthanol :

    • L’éthanol étant un combustible très volatile, il ne faut jamais en ajouter lorsque le brûleur est allumé. Avant d’ajouter de l’éthanol ou de rallumer la flamme, attendez au moins 15 minutes afin que le foyer et le brûleur refroidissent.
    • Lors du remplissage, respectez la limite de quantité indiquée. Il ne faut pas allumer le foyer si de
      l’éthanol s’est répandu aux pourtours ou hors du réservoir.
    • Maintenez le contenant d’éthanol fermé. Entreposez le contenant dans un endroit aéré, éloigné de
      toute source de chaleur et hors de la portée des enfants. N’entreposez pas l’éthanol dans la même
      pièce que le foyer.
    • L’éthanol est une substance nocive qui ne doit pas être déversée dans un évier, un drain ou la nature. Il faut éviter tout contact avec les yeux et la peau.
  • Friture

    Saviez-vous qu’au Québec, près de 20 % des incendies qui se produisent dans les résidences prennent naissance dans la cuisine? Protégez-vous ainsi que votre famille contre les brûlures graves ou les décès en suivant ces mesures de précaution de base.

    Cuisson à grande friture

    • Ne faites jamais chauffer de l’huile ou de la graisse dans un chaudron sur une plaque de cuisinière.
    • Utilisez une friteuse à thermostat conçue spécialement pour empêcher l’huile de prendre feu.
    • Suivez les directives du fabricant pour l’entretien et le nettoyage de votre friteuse.

    Quoi faire en cas de feu de cuisson

    Bien que dans la plupart des cas, il soit judicieux d’éteindre le feu par l’eau, il est totalement déconseillé de le faire pour un feu d’huile. Si vous choisissez d’y jeter de l’eau, l’huile va couler à travers et se vaporiser immédiatement à la surface de la casserole. La vapeur créera une explosion!

    Si un feu se déclenche sur votre cuisinière :

    • On ne le répètera jamais assez : n’essayez jamais d’éteindre un feu d’huile avec de l’eau!
    • Ne déplacez jamais un récipient dont le contenu est en flammes.
    • Placez rapidement un couvercle de dimension appropriée sur le récipient en flammes.
    • Si possible, fermez tous les éléments chauffants, le four et la hotte de cuisine.
    • Appelez les pompiers, même si le feu semble éteint. Le feu pourrait s’être infiltré dans le conduit de la hotte.
    • Même si vous pensez avoir éteint le feu de cuisson, ne prenez pas de risques, composez le 911.
    • Si le feu se propage, évacuez rapidement et appelez le 911.

    Lorsque vous réintégrez votre maison après un incendie, remplacez votre cuisinière ou faites-la inspecter par un spécialiste avant de la réutiliser. Faites de même pour tout autre appareil de cuisson.

    friteuse vs chaudron d'huile

    21-015-Utilisation_d_une_friteuse-Web-v01.jpg (76 KB)

    Friteuse VS Chaudron d’huile - Les paris sont ouverts!

    Qui d’entre les deux peut mettre l’autre K.O.? Sans contredit, le Service de sécurité incendie de Terrebonne parie sur Friteuse! Pourquoi? Parce que Chaudron d’huile est trop imprévisible!

    En effet, utiliser un chaudron d’huile plutôt qu’une friteuse peut être extrêmement dangereux.

    Un chaudron d’huile de cuisson sur une plaque de cuisinière à température élevée représente un risque. En quelques secondes, l’huile peut surchauffer, s’enflammer et provoquer un incendie qui devient rapidement impossible à maîtriser.

    Source : Gouvernement du Québec

  • Fumeur et vapoteur

    Articles de fumeurs

    Le nombre de fumeurs ne cesse de diminuer, mais les articles de fumeur restent à l’origine d’environ trois incendies sur cinq dans les résidences au Québec. Voici donc quelques précautions à prendre afin de diminuer les risques d’incendie.

    Conseils :

    • Ne jamais fumer au lit.
    • Ne laissez pas une cigarette qui brûle sans surveillance.
    • Ne déposez jamais un cendrier sur une surface instable.
    • Ne videz jamais le contenu d’un cendrier dans une poubelle.
    • Ne fumez jamais dans un endroit contenant des produits inflammables.
    • Utilisez un cendrier à large rebord.
    • Rangez les briquets ou les allumettes hors de la vue et de la portée des enfants.
    • Demandez aux enfants d’aviser un adulte s’ils trouvent des briquets ou des allumettes et expliquez-leur pourquoi le feu est dangereux.
    • Ne jetez jamais vos mégots de cigarette dans du paillis de cèdre ou un pot de fleurs.

    Cigarette électronique

    Ces dernières années, la cigarette électronique, un dispositif muni d’une pile et d’un microprocesseur, a gagné en popularité au Québec. Certains risques d’incendie sont liés à son utilisation. Si vous en faites l’usage, voici quelques conseils à mettre en pratique afin de vous protéger des risques d’incendie qu’elle peut occasionner.

    Conseils :

    • Il est important de ne pas surcharger la pile et de se fier aux recommandations du fabricant
      pour son entretien. Les piles trop chargées peuvent exploser et provoquer un début d’incendie.
    • Lorsque vous rechargez votre cigarette électronique, il est recommandé de ne pas la laisser
      sans surveillance et de procéder à cette activité durant la journée.
    • Évitez de recharger la batterie de l’appareil lorsque vous dormez.
    • Si la batterie d’une cigarette électronique est surchargée, le lithium qu’elle contient peut
      surchauffer et s’enflammer.
    • Utilisez les accessoires fournis par le fabricant (chargeur, câble USB, etc.).
    • Évitez d’utiliser la cigarette électronique en présence d’un cylindre d’oxygène
      (oxygénothérapie).
    • Ne transportez pas la cigarette électronique sans étui protecteur dans vos poches. La batterie
      pourrait entrer en contact avec des pièces métalliques et générer une étincelle. Il est suggéré
      de toujours la transporter dans son étui.
  • Froid intense

    En cas de froid intense, certains comportements sécuritaires sont à adopter, notamment concernant l'utilisation de vos appareils de chauffage.

    Conseils :

    • Assurez-vous de ne pas surcharger les circuits électriques avec des chaufferettes et des radiateurs portatifs. De plus, ne laissez pas ces appareils sans surveillance.
    • Si vous devez utiliser une rallonge électrique, assurez-vous de sa capacité de résister à la charge en comparant la puissance électrique indiquée sur le fil ou sur la prise femelle avec la plaque signalétique de l’appareil. Ainsi, elle ne risquera pas de surchauffer et de causer un incendie. Selon les normes des manufacturiers, veillez à ce que la rallonge soit suffisamment dégagée de tout matériau combustible (vêtements, rideaux, meubles, etc.).
    • Un fusible (que l’on visse au panneau électrique) qui grille signifie généralement qu’il y a une
    surcharge de courant électrique. Dans ce cas, ne remplacez jamais ce fusible par un autre d’intensité plus forte. Il suffit de brancher certains appareils qui consomment beaucoup d’électricité sur d’autres prises afin de mieux répartir la charge. Demandez l’avis d’un électricien si nécessaire afin de réduire les risques d’incendie.
    • Dégagez les plinthes électriques de tout matériau combustible (30 cm minimum) comme des
    meubles et des rideaux les recouvrant jusqu’au plancher. N’utilisez jamais les plinthes pour faire
    sécher des vêtements.
    • Si vous avez un foyer ou un poêle à bois, faites ramoner la cheminée au minimum une fois par année, et plus souvent si votre consommation de bois est élevée à toutes les deux cordes.
    • Si une panne électrique survient, n’utilisez jamais d’appareils de chauffage conçus pour le camping. Ceux-ci demandent une bonne ventilation et représentent un haut risque d’intoxication au monoxyde de carbone à l’intérieur de la maison. Ne laissez jamais une chandelle sans surveillance, ni trop près de matériaux combustibles. Gardez les chandelles hors de la portée des enfants. Ces négligences sont la cause de plusieurs incendies.
    • Avant la saison froide, une inspection et un entretien des systèmes de chauffage principal et d’appoint (à l’huile, au gaz naturel, au propane et au bois) par une personne qualifiée assurent l’efficacité du système et réduisent les risques d'incendie.
    • En période hivernale, assurez-vous de maintenir toutes les issus de la maison ou du logement,
    incluant le balcon, déneigées et dégagées.
    • Si vous devez utiliser une génératrice, cette dernière doit être installée à l'extérieur de votre résidence, jamais dans votre garage, dans un endroit bien ventilé et loin des portes et des fenêtres, afin d'éviter que les gaz d'échappement ne s'infiltrent dans la maison.

  • Sèche-linges

    Les sèche-linges, ou sécheuses, sont des appareils dont l’usage doit être fait en respectant quelques consignes, le tout afin d’éviter les mauvaises surprises. Des incendies ayant déjà été causés de par son utilisation, votre Service de sécurité incendie vous rappelle les principales règles de sécurité liées à ce type d'appareil.

    Conseils :

    • Faites installer votre sèche-linge par un professionnel.
    • Assurez-vous que la sécheuse dont vous faites l’usage est munie d’un filtre à charpie.
    • Nettoyez le filtre à charpie avant ou après chaque utilisation du sèche-linge. Retirez aussi les résidus de mousse qui s’accumulent près du filtre.
    • Nettoyez les conduits à l’aide d’un aspirateur pour y éviter l’accumulation de charpie.
    • Les tissus ayant été en contact avec des substances inflammables telles que de l’essence, des solvants ou de l’huile à massage, par exemple, doivent être bien lavés afin d’enrayer toute trace de ces produits. Le Service de sécurité incendie vous recommande de laver ces morceaux de tissus à la main et de les faire sécher à l’air libre.
    • Vérifiez fréquemment la sortie d’air située sur le mur extérieur du bâtiment. Veillez à ce que le conduit ne soit pas obstrué (charpie, neige, glace, etc.) et à ce que l’évent s’ouvre pour laisser s’échapper l’air lorsque le sèche-linge est en fonction.
    • L’évacuation d’une sécheuse doit se faire à l’extérieur des bâtiments seulement.
    • Les conduits d’évacuation doivent être en métal, le plus court et le plus droit possible. Un maximum de quatre coudes doit être utilisé (ou se conformer aux recommandations des fabricants).
    • Les sécheuses alimentées au gaz doivent être inspectées par des professionnels afin de s’assurer
    que les conduits sont intacts et libres de fuites.
    • Respectez les instructions énoncées dans le guide d’utilisation de l’appareil et assurez-vous de ne
    pas surcharger le sèche-linge.
    • Éteignez la sécheuse lorsque vous quittez votre logis ou lorsque vous allez dormir.