Engagements sur le transport collectif : Repentigny et Terrebonne rassurées par le gouvernement du Québec

Les maires de Repentigny et de Terrebonne ont profité du passage dans Lanaudière de la ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbeault, pour lui signifier l’importance d’accélérer les projets structurants de transport collectif dans le sud de la région. La ministre de l’Enseignement supérieur et députée de Repentigny, Pascale Déry, était également présente à cette rencontre de travail.

Dans le cadre des discussions, messieurs Nicolas Dufour et Mathieu Traversy se sont assurés que le gouvernement du Québec maintienne ses engagements annoncés lors du forum « La mobilité dans l’est, c’est à notre tour ». Devant la congestion routière qui s’aggrave de jour en jour, les élus municipaux réclament des solutions pratiques à l’auto solo afin de contrer le stress subi par la population sur la route. 

« Nos gens sont pris en otage matin et soir dans la congestion, car aucune alternative viable à l’auto solo n’est suffisamment attrayante. Étant partie prenante de notre forum sur la mobilité, le gouvernement du Québec avait annoncé des projets d’études visant à bâtir une desserte de transport plus durable et moderne dans notre secteur.  Maintenant, il est temps que ces analyses soient réalisées. À l’instar des autres villes du Grand Montréal, nos citoyennes et citoyens méritent que l’on facilite leurs déplacements, un facteur qui influence grandement leur qualité de vie.  Des investissements stratégiques sont donc de mise. Voici l’essentiel des messages partagés aux ministres et je dois dire que leur ouverture fut très positive! », a déclaré Nicolas Dufour, maire de Repentigny. 

 « Les problèmes de mobilité s’inscrivent parmi les principales préoccupations des citoyennes et des citoyens, comme l’a bien démontré le forum tenu au printemps dernier. La COP 15 qui se déroulera très bientôt à Montréal nous permettra de mettre de nouveau en évidence l’importance du transport collectif dans la gamme des mesures environnementales. Le partenariat entre toutes les instances, dont au premier chef le gouvernement du Québec, est essentiel pour mettre en place de façon urgente des solutions durables. Je remercie d’ailleurs la ministre Guilbeault pour son écoute et pour l’intérêt démontré envers ce dossier », a souligné Mathieu Traversy, maire de Terrebonne.

Engagements du gouvernement du Québec au forum « La mobilité dans l’est, c’est à notre tour » 
 

1.     Le démarrage d'une étude portant sur l'amélioration de la fonctionnalité et de la sécurité de l'échangeur des autoroutes 40 et 640. Les résultats devront être dévoilés en 2023.

2.     En matière de transport collectif, le ministère des Transports et de la Mobilité durable a annoncé l’évaluation des meilleures options de mesures préférentielles pour les autobus dans l'axe de l'autoroute 40, entre la route 341 et l'arrondissement d'Anjou.

3.     Au sujet du REM de l'Est, Québec a confirmé que l'analyse en cours intégrera l'extension du tronçon vers Lanaudière et qu'une attention particulière sera portée à la ligne de train Mascouche dans le but d'arrimer les solutions et d'optimiser la performance de l’ensemble du réseau.