JARDINS ANGORA : TERREBONNE FAIT LE POINT SUR LE CHANGEMENT DE RÈGLEMENT PROPOSÉ ET EXPLIQUE LES PROCHAINES DÉMARCHES

TERREBONNE, LE 7 JUIN 2021 – Le maire de Terrebonne, Marc-André Plante, et la conseillère du district 8 - Saint-Jean-Baptiste, Caroline Desbiens, font le point sur le changement de règlement 1001-322 proposé aux Jardins Angora et expliquent les prochaines démarches référendaires.

« Beaucoup d’informations ont récemment circulé sur ce dossier si bien que les citoyens du quartier se retrouvent maintenant dans la confusion et devant un processus référendaire où ils auront un choix éclairé à faire, a indiqué le maire Plante. Nous prenons donc le temps aujourd’hui d’expliquer point par point les changements proposés au règlement de même que les prochaines étapes concernant le scrutin. Il est important que tous ceux qui seront habiletés à voter puissent compter sur le même niveau et la même justesse d’information », a-t-il précisé.

OBJECTIF DU RÈGLEMENT, PLUS DE STATIONNEMENTS ET UNE ZONE TAMPON

Essentiellement, la modification réglementaire du 1001-322 vise à encadrer davantage le développement des constructeurs comparativement à ce qui est actuellement autorisé.

En effet, le règlement de zonage actuel pour ce secteur est très permissif. Par exemple, il ne prévoit aucun maximum du nombre d’étages qu’un constructeur peut ériger ni même du nombre maximal de logements.

L’objectif de la modification réglementaire est donc de s’assurer d’encadrer le développement du projet tel qu’il a été planifié et de répondre aux préoccupations soulevées lors de la phase 1, notamment lors de la soirée d'information publique du 28 novembre 2019.

En conséquence, le nouveau règlement proposé permet, entre autres, d’exiger des ratios minimaux de cases de stationnement en fonction des usages et d’assurer la préservation d’une bande tampon d’une profondeur de plus de 20 mètres avec les habitations existantes de la rue des Épinettes.

PAS DE CONSTRUCTION AVANT L’AMÉNAGEMENT DE LA BRETELLE

Une convention de développement a de plus été signée avec le constructeur afin qu’il s’engage à :

·       Réaliser le projet tel que présenté lors de la soirée de consultation citoyenne.

·       Payer pour l’aménagement d’une aire de stationnement publique au bout de la rue O’Diana sous la ligne de transport d’Hydro-Québec.

·       Payer les 2/3 de la bretelle qui mène à l’autoroute 640 qui doit être aménagée.

·       Garantir la construction de la bretelle d’accès avant la construction d’une grande majorité des unités d’habitation, incluant celle des quatre tours.

DÉMARCHE RÉFÉRENDAIRE

La présentation du dossier qui détermine le processus et la date de scrutin se tiendra au conseil municipal du 5 juillet prochain. Parmi les éléments essentiels à savoir, notons que:

·       En vertu des décrets liés à la COVID, le scrutin se tient entièrement par correspondance.

·       La Loi prévoit que le conseil municipal doit fixer la date du scrutin à la séance du conseil qui suit l’adoption du règlement.

·       Le scrutin doit se tenir au plus tard dans les 120 jours qui suivent l’adoption du règlement.

« Il est important que les gens de mon quartier puissent prendre leur décision en s’appuyant sur des faits concrets. C’est pourquoi M. Plante et moi avons tenu à présenter ces éléments. Prochaine étape : le 5 juillet, lors de la présentation du dossier complet de processus référendaire. Comme toujours, je demeure disponible en tout temps rassurer les citoyens de mon quartier », de conclure Mme Desbiens.

Rappelons que la démarche référendaire est issue de la tenue de registre de mai dernier où Terrebonne a reçu le nombre autorisé de signatures exigé pour tenir une demande de scrutin.