TERREBONNE REND HOMMAGE AUX 215 ENFANTS AUTOCHTONES

Ce matin, Terrebonne a mis les drapeaux de l’hôtel de ville en berne, afin de rendre un ultime hommage aux 215 enfants autochtones dont les dépouilles ont été retrouvées sur le site d’un ancien pensionnat en Colombie-Britannique.

« Comme le reste du Canada, nous sommes choqués et bouleversés par cette atroce découverte. Cette horreur est sans nom. Nos cœurs saignent en tentant d’imaginer ce qu’ont dû endurer ces pauvres petits enfants arrachés à leurs familles et à leurs communautés, puis qui ont disparu sans un dernier adieu. Nous pensons aussi à la douleur ressentie par ces familles qui ont été tenues dans l’ignorance du sort de ces derniers, et ce, pendant des générations. Tous ces actes sont d’une cruauté inimaginable », a fait savoir le maire de Terrebonne, Marc-André Plante.

Les drapeaux seront mis en berne jusqu’au 10 juin, 10 h, soit 215 heures. Une heure pour chacune de ces pertes humaines.