REDDITION DE COMPTES FINANCIÈRE 2020 : SAINE ÉVOLUTION DE LA SANTÉ FINANCIÈRE DE TERREBONNE

Le maire de Terrebonne, M. Marc-André Plante, profite de la reddition de comptes financière de la Ville de Terrebonne pour présenter le portrait de la saine évolution financière de la municipalité.

«En 2019, nous avons élaboré et adopté des politiques financières qui structurent et encadrent notre gestion des fonds publics. Nous les avons mises en œuvre en 2020. Plus encore, nous avons déployé notre le Plan stratégique 2021-2025 qui présente nos orientations et priorités stratégiques. Toutes ces décisions ont déjà des impacts visiblement positifs sur l’évolution de notre situation financière, même dans le contexte pandémique actuel», d’indiquer le premier magistrat.

BAISSE SIGNIFICATIVE DE LA DETTE NETTE CONSOLIDÉE

En matière de gestion de la dette, Terrebonne va vraisemblablement atteindre ses objectifs plus tôt que prévu.

De 2017 à 2020, la dette nette consolidée par rapport aux revenus totaux de la Ville a connu une baisse 28 % passant de 216% en 2017 à 188 % en 2020. Concrètement, la dette a légèrement augmenté passant de 490 M$ à 506 M$ mais par rapport aux revenus totaux de la Ville elle a diminué de façon significative.

Alors que le Plan décennal d’immobilisations a pour cible une dette équivalente à 155 % des revenus totaux de la Ville dans 10 ans, la dette actuelle se situe déjà à 188% des revenus totaux 2020.

Donc, nous sommes en bonne voie de devancer notre planification.

DES TAXES SOUS L’INFLATION

L’engagement de l’administration Plante de ne pas hausser les taxes au-dessus de l’inflation a été respectée.

En effet, de 2016 à 2021, le compte de taxes pour une maison moyenne a augmenté de 9, 10% soit en dessous de l’inflation qui se situe à 9,14 %.

Fait intéressant : cette situation positive s’est concrétisée malgré la répartition du coût du service de la dette (4 M$) relatif au Corridor de biodiversité à l’ensemble des contribuables et non seulement aux riverains.

DES EXCÉDENTS EN HAUSSE POUR FAIRE FACE À L’IMPRÉVU

Même situation positive du côté de la gestion des excédents : Terrebonne se donne de plus en plus les marges de manœuvre nécessaires pour faire face avec aisance aux situations imprévues.

En effet, depuis 2017, le total des excédents de la Ville a augmenté de près de 14 M$. Il est en effet passé de 27, 8 M$ à 41, 7 M$ en 2020.

Plus précisément, les excédents affectés et non affectés sont respectivement passés, de 2017 à 2020, de 17, 2 M$ à 23.3 M$ et de 10, 6 M$ à 18, 4 M$.

La gestion rigoureuse des revenus et la mise sur pied du fonds de prévoyance ainsi que des fonds de déneigement et d’assurances sont parmi les décisions qui assurent la possibilité d’une telle gestion responsable.

L’AVENIR : OPTIMISME ET GEL DE TAXES EN 2022

Terrebonne a toutes les raisons d’être optimiste quant à l’avenir de sa situation financière si l’on considère la hausse de 154 M$ de la valeur des permis de construction émis en 1 an seulement. De décembre 2019 à décembre 2020, la valeur des permis de construction émis à est passé de 287 M$ à 441 M$, soit une hausse de 53%.

« En ces temps de grande complexité, nous sommes privilégiés de pouvoir affirmer que les choses évoluent bien à Terrebonne. Et elles vont bien parce que nous avons fait et nous faisons ce qu’il faut pour stimuler et protéger notre économie. Nous avons pris les bonnes décisions et implantés les bons processus financiers. Nous gérons avec prudence et responsabilité, de commenter le maire Plante avant d’annoncer un gel des taxes et des tarifications pour 2022.

 « Je suis fier de conclure un processus de reddition de comptes financière en faisant la démonstration de l’évolution si positive de notre santé financière. Cette évolution m’amène d’ailleurs à donner le mandat à la Direction générale et à la Direction de l’administration et des finances de préparer un budget 2022 sans hausses de taxes et de tarification », a-t-il conclu.

 

Documents téléchargeables

Reddition de comptes financière 2020