DES NOUVELLES DE VOTRE COMITÉ EXÉCUTIF

Voici des nouvelles issues des sujets abordés lors de la séance du comité exécutif de la Ville de Terrebonne du 14 avril 2021.

Fluidité sur le boulevard Moody

La Ville transmettra une demande écrite au ministère des Transports du Québec (MTQ) visant à interdire le virage à droite au feu rouge sur le boulevard Moody, à l’intersection de la bretelle d’entrée/sortie de l’autoroute 25, tout en sécurisant la traverse piétonnière à l’aide d’un panneau dynamique sur appel. L’objectif est d’assurer une fluidité sur le boulevard Moody.

Surveillance du Corridor de biodiversité

La Ville a octroyé un contrat de 193 200 $ à Nature-Action Québec, plus bas soumissionnaire conforme, pour la surveillance du Corridor de biodiversité pour l’année 2021.

Depuis les dernières années, plusieurs sentiers informels se sont créés sans autorisation. Une situation accentuée par les mesures sanitaires liées à la COVID-19. L’organisme devra y faire respecter la réglementation et sensibiliser les utilisateurs, à savoir qu’ils se trouvent dans des milieux naturels protégés. La surveillance se fera toute l’année. En parallèle, des panneaux seront installés, afin que les utilisateurs soient bien conscients qu’ils se trouvent dans le Corridor et qu’ils puissent y retrouver un code de vie. Par ailleurs, le reboisement des sentiers indésirables débutera cette année.

Rappelons que ce Corridor est un espace naturel protégé sans développement urbain qui permet à toutes les espèces animales et végétales présentes de pouvoir bénéficier d’un espace vital pour survivre et se déplacer sans contrainte majeure.

Accompagnement en camp de jour pour les enfants ayant des besoins particuliers

Terrebonne fera une demande de financement pour son Programme d’accompagnement en camp de jour destiné aux enfants ayant des besoins particuliers dans le cadre du Programme d’assistance financière au loisir des personnes handicapées 2021-022 (PAFLPH) – Volet accompagnement du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MESS).  Dans la région de Lanaudière, la responsabilité de gestion du programme est déléguée à l’Association régionale de loisirs pour personnes handicapées de Lanaudière (ARLPHL).

Ce service d’accompagnement, offert depuis 2003, prend de l’ampleur vu l’accroissement des demandes des familles et le peu de ressources disponibles sur le territoire pour accueillir les enfants ayant des besoins particuliers durant la période estivale. L’été dernier, le programme a nécessité l’embauche de 42 animateurs spécialisés à temps complet (40 heures/semaines) durant sept semaines à 20 $/heure, ce qui représente un coût de 235 200 $ entièrement assumé par la Ville. Le programme accueillait 66 enfants ayant principalement un trouble du spectre de l’autiste accompagné de sous-diagnostics comme des troubles anxieux, trouble du déficit d’attention avec ou sans hyperactivité, déficience intellectuelle, trouble obsessif compulsif, trouble du langage, etc.

L’aide financière, jusqu’à un maximum de 20 000 $, comblerait une partie des salaires des accompagnateurs embauchés durant l’été.

Renouvellement du sous-bail pour le centre de mini-golf

La Ville a autorisé un renouvellement sur 5 ans du bail de sous-location entre le Groupe Plein air Terrebonne (GPAT) et 2430-4016 Québec inc. pour les fins de l’installation d’un centre de mini-golf à l’intersection du boulevard de Hauteville et de la rue Côte Boisée, sur un terrain appartenant à la Municipalité, mais occupé par le GPAT. L’entente précédente arrivait à échéance ce 30 avril.