JOURNÉE MONDIALE DE LA PRÉVENTION DU SUICIDE PLANTATION D’UN ARBRE : SYMBOLE DE VIE

Pour souligner la Journée mondiale de la prévention du suicide, la Ville de Terrebonne a procédé à la plantation d’un arbre, chêne rouge, symbole de vie et d’épanouissement. La 18e édition s’est déroulée sous le thème « Travaillons ensemble pour prévenir le suicide ».

Cette cérémonie, qui s’est tenue au parc Donat-Belisle en bordure de la rivière des Mille-Îles, a permis de rappeler l’importance de briser les tabous et le silence entourant le décès par suicide et de sensibiliser la communauté face à cet enjeu collectif et aux façons de prévenir un tragique dénouement.

Récemment, la Ville a d’ailleurs été l’hôte d’une cérémonie de remise de la Médaille du lieutenant-gouverneur du Québec pour mérite exceptionnel décernée à Emma Desmeules, citoyenne de Terrebonne, au Service de police de Terrebonne de même qu’à la Sûreté du Québec et à la Gendarmerie royale du Canada, qui, par leur collaboration et sens du devoir, ont pu sauver la vie d’une jeune néo-brunswickoise.

« Si vous souffrez, n’hésitez pas à vous confier à un proche ou à une personne en qui vous avez confiance. Vous n’êtes pas seul. N’hésitez pas non plus à offrir votre écoute et votre ouverture d’esprit. Ce simple geste pourra peut-être faire la petite différence qui permettra de sauver et prolonger une vie humaine », a commenté le maire de Terrebonne, Marc-André Plante.

Selon le Centre de prévention du suicide de Lanaudière, en 2016, 1 105 Québécois, dont 60 Lanaudois, se sont enlevé la vie. De ces 60 Lanaudois, 80 % étaient des hommes.

Pour tous les gens en détresse, ainsi que pour ceux qui voudraient venir en aide à un proche ou aux personnes endeuillées par le suicide, diverses ressources sont disponibles sur le territoire, dont le Service de police intermunicipal de Terrebonne/Sainte-Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion et le Centre de prévention du suicide de Lanaudière : 1 866 APPELLE (277-3553). Des intervenants à l’écoute seront disponibles pour vous aider et vous accompagner.

« La compassion, l’écoute et le respect jouent un rôle clé dans nos interactions avec nos proches et les gens que nous rencontrons. Bien qu’encore tabou et parfois difficile à aborder, il ne faut pas passer ce sujet sous silence. Parler du suicide sauve des vies », a conclu André Fontaine, conseiller municipal du district 12 – Vieux-Terrebonne.