UNE ANNÉE JACHÈRE POUR NOURRIR NOTRE TERRE

Cette année, pour réduire les risques de transmission communautaire du virus en raison de la COVID-19, la Ville de Terrebonne a décidé de ne pas cultiver de fruits et légumes dans ses deux jardins publics : celui en face de l’hôtel de ville et Jardinova, situé dans le secteur Urbanova. La Ville a choisi de planter de belles fleurs à l’hôtel de ville et de cultiver des plantes comme engrais vert dans Jardinova et dans la mosaïculture.

Engrais vert

Cette pratique ancienne, à la base de la culture biologique, nourrira les sols et préparera la saison 2021. L’engrais vert est utile et écologique puisqu’il :

  • Est utilisé comme couvre-sol temporaire, il augmente la fertilité de la terre grâce aux minéraux essentiels;
  • Résiste aux mauvaises herbes;
  • Protège les lits de plantation;
  • Prévient l’érosion et le lessivage du sol;
  • Améliore la qualité et la structure du sol et l’enrichit en matières organiques;
  • Est peu dispendieux.

Cette année, l’engrais vert est composé d’avoine pure (plantée en avril), d’avoine et pois (prévus pour la fin juin) et d’avoine et sarrasin (prévus pour la mi-août).

Mosaïculture

En 2020, les visiteurs du Vieux-Terrebonne ne verront pas l’annuelle mosaïculture située près de l’hôtel de ville et du Théâtre du Vieux-Terrebonne. Comme il s’agit d’une année jachère, où la terre n’est pas cultivée, la municipalité a décidé de nourrir ses sols avec de l’engrais vert le temps d’un été en vue de la saison estivale.

Programme de composteur domestique

Par ailleurs, la Ville tient à rappeler que les citoyens peuvent eux aussi nourrir leur sol en compostant à la maison. Le programme de composteur domestique est encore offert. Les citoyens peuvent en recevoir un à coût réduit. Tous les détails se trouvent sur le site Web de la ville : https://www.ville.terrebonne.qc.ca/subventions-environnementales.