ATTRIBUTION DE MANDATS À FLANAGAN RELATIONS PUBLIQUES - TERREBONNE A AGI EN TOUTE LÉGALITÉ

TERREBONNE, LE 8 JUIN 2020 – Le Commissaire à l’intégrité municipale et aux enquêtes confirme que Terrebonne n’a commis aucun acte répréhensible dans l’attribution de contrats à la firme Flanagan Relations Publiques.

« Je n’avais aucun doute quant à l’intégrité de notre démarche, de déclarer le maire Marc-André Plante, satisfait des conclusions du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation. Nous avons toujours fait preuve de transparence, et surtout, de rigueur dans l’attribution des contrats municipaux», a-t-il précisé tout en saluant la collaboration de l’administration publique au processus d’enquête.

L’enquête a statué qu’aucun élément à l’étude ne permettait de soutenir que des actes répréhensibles aient été commis au sens de l’article 4 de la Loi facilitant la divulgation d’actes répréhensibles à l’égard des organismes publics.

Cette conclusion met donc fin au processus déclenché par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, et en parallèle, par le Bureau d’intégrité et d’éthique de Laval / Terrebonne (BIELT).

Rappelons d’ailleurs que Terrebonne a toujours nié avoir agi illégalement, et ce, suivant la publication d’un article paru dans le Journal de Montréal le 20 novembre dernier par la journaliste Sarah-Maude Lefebvre.