L’après-COVID 19 - Vers un transport collectif plus fluide et efficace : Terrebonne accueille favorablement le plan de relance de l’ARTM

Le maire de Terrebonne, Marc-André Plante, s’est dit ravi du plan de relance économique élaboré pour le gouvernement du Québec au sortir de la pandémie actuelle et notamment des actions prioritaires qui y sont proposées en matière de transport collectif. En effet, dans le plan de relance adopté par l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) le 1er mai, des améliorations longtemps souhaitées seront réalisées pour bonifier l’option de transport collectif et assurer une mobilité plus simple, mieux intégrée et plus fluide.  

« Je ne peux qu’applaudir le travail réalisé par l’ARTM ainsi que les actions qu’elle a décidées de prioriser », affirme le maire Plante qui est membre du conseil d’administration d’EXO. « J’invite tous mes homologues des administrations municipales directement concernées par les actions projetées par l’Autorité, à emboîter le pas et soutenir les projets et les interventions qui favoriseront la mobilité dans tous nos secteurs. »

Des investissements de quelque 9,2 milliards de dollars seront alloués entre 2020 et 2023 à l’ensemble de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) pour réaliser, nommément, de grands projets d’infrastructures publiques de transport collectif; déployer des voies réservées aux autobus; bonifier la technologie informatique et accélérer l’électrification du réseau de transport collectif.

La Ville de Terrebonne abonde dans le sens de l’ARTM quand cette dernière affirme que le transport collectif est un vecteur important de relance économique puisqu’il offre des services de mobilité essentiels à la reprise des activités quotidiennes de la population.

Spécificité propre à Terrebonne

Dans le cadre des assemblées de quartier qu’a menées la Ville de Terrebonne en 2019, on se rappellera que plusieurs citoyens ont exprimé leurs préoccupations quant à l’offre et à l’accès au transport collectif ainsi qu’à l’importance qu’ils accordent à une mobilité fluide sur le territoire, ainsi qu’à une interconnectivité efficace entre les villes de la région et la ville-centre.

Au grand plaisir du maire, les investissements qui toucheront plus spécifiquement les Terrebonniens s’inscrivent dans cesdites préoccupations puisqu’il est prévu d’aménager des voies réservées aux autobus sur le boulevard des Seigneurs. Dans le même ordre d’idée, l’ARTM invite le ministère des Transports du Québec à accélérer les projets de voies réservées aux autobus sur les autoroutes 25, 440 et 640. Enfin, parmi les projets annoncés, on note également l’agrandissement du stationnement du terminus EXO sur la cote de Terrebonne. Ce pôle d’échange a atteint une saturation qui est devenue insoutenable dans un contexte de promotion du transport collectif.

Le document Proposition d’actions priorisées en transport collectif dans la région métropolitaine de Montréal de l’ARTM peut être consulté ici.