La Ville lance la démarche d’élaboration de sa future Politique de développement social

TERREBONNE, 12 MARS 2020 – Le maire Marc-André Plante, accompagné du conseiller Simon Paquin, également président de la Commission du développement social et communautaire, a lancé le 11 mars la démarche de consultation citoyenne qui mènera à l’élaboration d’une Politique de développement social, en présence des membres du comité de pilotage et de partenaires communautaires.

Le maire se dit heureux de voir qu’une fois de plus les citoyens seront mis à contribution dans une démarche participative qui aboutira au printemps 2021 par l’adoption de la nouvelle politique. La démarche permettra d’avoir une vue d’ensemble des besoins de notre ville en matière de développement social et de reconnaître les caractéristiques spécifiques à chacune des clientèles qui seront visées par la future politique.

Cette dernière posera les jalons permettant de comprendre et de clarifier les enjeux sociocommunautaires propres à la population de Terrebonne, de mobiliser des ressources autour de ceux-ci et d’intervenir de manière à apporter des solutions efficaces pour y faire face et les prévenir.

« La démarche que nous lançons aujourd’hui dans le but de préparer notre politique nous permettra de prendre le pouls de nos citoyens, nos organismes du milieu, et nos partenaires publics et parapublics pour définir les orientations, solutions et projets d’ordre social qui, une fois adoptés et mis en œuvre, amélioreront la qualité de vie de nos citoyens, a déclaré le maire. Toutes nos actions sociales seront dès lors frappées du sceau de la solidarité et de l’obligation se prêter réciproquement aide et assistance. »  

Comité de pilotage

Pour élaborer sa politique, la Ville a procédé à la mise sur pied d’un comité de pilotage composé, notamment, d’intervenants du milieu. La présentation des membres du comité a eu lieu à l’occasion du lancement de la démarche. Ces derniers ont profité du momentum que créait l’événement de ce matin pour organiser leur première réunion de travail.

Le comité de pilotage déterminera les moyens les plus efficaces à utiliser pour recueillir les données sur le terrain. On sait d’ores et déjà que des consultations de citoyens et d’organismes sont prévues entre mai et août. Les outils les mieux adaptés pour rejoindre chacune des clientèles visées, à savoir les personnes aînées, les familles, les jeunes, les personnes handicapées, les personnes en situation d’itinérance, seront déterminés par les membres au fil de leurs travaux.

« Nos différents modes de consultation - qu'ils soient en ligne ou en personne - permettront d’avoir une vue d’ensemble des besoins de notre ville en matière de développement social. En tant qu’outil de planification municipale, la future politique visera notamment à assurer une meilleure cohérence des actions par l’utilisation efficiente des ressources, et à faciliter l’accès des citoyennes et citoyens aux ressources et aux services », conclut Simon Paquin.

Galerie de photos