Exposition - Les livres jamais empruntés... à Terrebonne

Les livres jamais empruntés... à Terrebonne

les-livres-jamais-empruntes-Terrebonne_LagueuxLEcuyer2021.jpg (1.82 MB)

Depuis le mois d’août, les bibliothèques de La Plaine, Lachenaie et André-Guérard accueillent de curieuses installations : un carré de sable niché dans un rayon, dans lequel apparaissent des livres de lumière; une colonne molle de laquelle ils tombent juste au-dessus de nos têtes ; un dôme de papier où ils virevoltent et s’envolent...

Ce sont les artistes Stéphanie Lagueux et Jonathan L’Ecuyer qui sont à l’origine de ce projet d’exposition et de résidence en bibliothèque, réalisé dans le cadre du programme de soutien aux artistes de la Ville de Terrebonne. Leur démarche vise à révéler, exposer et échanger autour des livres jamais empruntés. Avec l’équipe des bibliothèques de Terrebonne, ils ont en effet découvert que près de 500 livres n’ont jamais été empruntés depuis 10 ans. Pourquoi certains livres ne sont jamais choisis ? Est-ce dû à leur titre, leur sujet, ou encore leur apparence ? Ou leur emplacement ? Peut-on établir des parallèles avec les processus de sélection que nous opérons dans d’autres sphères de la vie, ou ceux de la vie elle-même ? Comment laissons-nous - ou non - filer des trésors sur la base de nos préjugés ?

À chaque semaine, les artistes collectent ces livres sur les rayons pour les mettre en valeur dans un étalage, en plus d’intégrer les couverts dans des vidéos qui sont projetées dans 3 installations.

Jusqu’à la fin novembre, découvrez-les dans le carré de sable à la bibliothèque de La Plaine, la colonne molle à la bibliothèque de Lachenaie et le mini-dôme à la bibliothèque André Guérard.

  • Dans le carré de sable, les livres jamais empruntés de la bibliothèque de La Plaine sont photographiés puis déposés à chaque semaine dans une vidéo qui est projetée sur du sable dans une boîte à même les rayons, dans un mouvement d’apparition et de disparition.
  • Dans la colonne molle, les livres jamais empruntés de la bibliothèque de Lachenaie sont photographiés puis déposés à chaque semaine dans une vidéo qui est projetée à partir du plafond sur un écran de plexiglass à l’intérieur d’une colonne de tissu, les faisant tomber à tour de rôle au-dessus de nos têtes.
  • Dans le mini-dôme, les livres jamais empruntés de la bibliothèque André-Guérard sont photographiés puis déposés à chaque semaine dans une vidéo qui est projetée sur un dôme de papier assemblé à partir de livres élagués, tourbillonnant au dessus de nos têtes.