Bureau d’intégrité et d’éthique - LA VILLE DE TERREBONNE VISE UN PARTENARIAT AVEC LAVAL

Après avoir exprimé sa volonté de créer un bureau d’éthique et d’intégrité, la Ville de Terrebonne dévoile publiquement son intention de proposer un partenariat avec le Bureau d’intégrité et d’éthique de Laval (BIEL). 

Au cours des derniers mois, l’administration municipale de Terrebonne a procédé à l’analyse de plusieurs scénarios pour la mise en place du bureau, dont la création d’un bureau autonome et indépendant à Terrebonne. « Parmi les options analysées, le projet d’entente avec la Ville de Laval comporte une série d’avantages indéniables et porteurs. D’abord, cette option permet à la Ville de Terrebonne de bénéficier d’un bureau fort et établi possédant déjà une expertise en place pour de nombreux fournisseurs qui chevauchent nos territoires respectifs. Ensuite, ce projet comporte des avantages économiques parce qu’il permet à la Ville de Terrebonne d’atteindre ses objectifs dans la lutte contre la corruption et la collusion à moindres coûts que les prévisions budgétées », explique le maire de Terrebonne, Marc-André Plante.

Le comité exécutif de la Ville de Terrebonne a donné le mandat à son administration, suivant les discussions préliminaires avec les représentants de la Ville de Laval, d’entreprendre les négociations pour formaliser une entente visant à intégrer le BIEL de Laval. Le partenariat avec la Ville de Laval prendrait la forme d’une intégration de cinq employés supplémentaires afin d’assurer le traitement et le suivi des signalements impliquant la Ville de Terrebonne. D’ici 2020, l’offre de service couvrirait plusieurs besoins : les enquêtes administratives et policières, le code d’éthique (code et formation), les habilitations sécuritaires, les avis de conformité, la gestion des plans de risques ainsi que les audits de conformité.

Les coûts d’un projet préliminaire de partenariat de la Ville de Terrebonne avec la Ville de Laval sont actuellement estimés à environ 800,000$  par an, en vertu d’une entente qui serait de cinq ans. « Cette annonce donne suite à notre volonté de placer l’intégrité et l’éthique comme des valeurs charnières sur lesquelles nous souhaitons bâtir l’avenir de notre ville. Avec ce projet de partenariat, nous souhaitons lancer un message fort à la population ainsi qu’aux employés de la Ville de Terrebonne : personne n’est au-dessus des lois », a conclu le maire de Terrebonne. 

« Nous avons mis sur pied le BIEL en 2014 dans le but de faire échec à la collusion, la malversation, l’ingérence politique à des fins partisanes ainsi qu’à tout comportement répréhensible dans l’administration et la gestion des fonds publics. Au fil des ans, nous avons développé une expertise indéniable et nous voyons d’un très bon œil la conclusion d’une entente avec la Ville de Terrebonne »,  a soutenu le maire de Laval, Marc Demers.